La rhinotrachéite

Accueil » Chats » La rhinotrachéite

La rhinotrachéite est une infection engendrée par la présence d’un virus qui affecte les voies respiratoires supérieures. Mais il existe d’autres virus qui provoquent les mêmes symptômes. Ce virus est comparable à une grippe chez l’humain. Tout comme un humain ne peut donner sa grippe à un chat, un chat ne peut donner sa grippe à un humain. Dans certains cas, une infection secondaire bactérienne peut se développer par la suite. C’est pourquoi nous vous invitons à consulter un médecin vétérinaire lors de l’apparition de ces symptômes d’infection bactérienne.

Dans les refuges, où des milliers d’animaux sont hébergés chaque année, il est primordial de diminuer au minimum les risques de transmission, en diminuant la pression d’infection. Pour ce faire, la SPA de Québec met en place plusieurs moyens dont :

  • Désinfection de toutes les cages et objets mis en contact avec un chat
  • Mise en isolation des chats qui présentent des symptômes
  • Vaccination de tous les chats contre la rhinotrachéite
  • Installation de système de ventilation indépendant dans les salles d’adoption
  • Obligation pour tous les clients et membres du personnel de se désinfecter les mains après tout contact avec un chat

Le chat atteint de rhinotrachéite nécessite du repos, des petits soins et une bonne dose de tendresse pour se remettre sur ses pattes, puisque l’utilisation d’un antibiotique ou d’une autre médication n’a aucun effet sur le virus de la rhinotrachéite. Il est recommandé d’éviter l’exercice et le jeu pour une dizaine de jours afin de limiter les quintes de toux ou jusqu’à ce que l’animal soit rétabli. Il est aussi nécessaire de ne pas mettre un animal présentant ces symptômes en contact avec ses congénères.

Dans certains cas, une infection secondaire bactérienne peut se développer à la suite d’une rhinotrachéite. Elle se caractérise par des écoulements purulents (verts ou jaunes) provenant du nez ou des yeux du chat. Cette infection bactérienne doit alors être traitée avec des antibiotiques. C’est pourquoi nous vous invitons, dès l’apparition de ces symptômes d’infection bactérienne, à communiquer avec votre vétérinaire. Il pourra alors vous conseiller sur le type de traitement à donner à votre animal.

Il est à noter que la plupart des chats demeurent porteurs à vie du virus. Cela signifie que l’animal guérira et ne sera plus contagieux, mais le virus restera caché dans ses cellules. Lorsque le chat subira un grand stress ou souffrira d’une maladie quelconque, il est possible que le virus se réveille et cause une rechute. Le chat redeviendrait alors contagieux pendant cette période. Il faut savoir par contre qu’en cas de rechute, les symptômes sont habituellement moins sévères.