Malheureusement, chaque année, plusieurs chats sont abandonnés dans des refuges pour cause de grossesse chez la femme. Les craintes sont dues aux risques de contracter la toxoplasmose, un parasite que le chat peut transmettre via un contact avec ses selles et qui peut causer des avortements ou des malformations fœtales.

Chez la plupart des individus contractant la toxoplasmose, l’infection passera inaperçue ou causera des symptômes grippaux. Dans la majorité des cas, la personne infectée ne saura pas que ces symptômes étaient causés par ce parasite. Une fois infecté, l’humain restera porteur pour plusieurs années et même à vie et sera par la suite protégé contre une future infection, même en période de grossesse. Chez la femme enceinte n’ayant jamais contracté l’infection et qui n’a donc pas d’anti-corps, les risques d’avortement ou de malformations sont plus importants.

Il existe plusieurs sources d’infection possibles et le chat constitue la moins probable d’entre elles. En fait, toutes les espèces à sang chaud, les mammifères et les oiseux peuvent être porteurs au niveau de leurs organes et seul le chat excrète dans ses selles le parasite. Le chat va s’infecter normalement en chassant. Tous les produits animaliers que vous consommez peuvent donc être contaminés (comme la viande par exemple). Toutefois, en les faisant bien cuire (à une température égale ou supérieure à 61 degrés, éviter le four micro-onde qui a une cuisson inégale) le danger est moindre. Tous les fruits et légumes provenant de jardins peuvent avoir été contaminés via la terre par des selles de chats infectés. Il est donc très important de bien les brosser de les laver à grande eau avant de les consommer. Puisque le sol est une source de contamination, mettez des gants lors du jardinage et couvrez les carrés de sable des enfants.

Le chat d’intérieur ne représente généralement aucun risque s’il n’a accès qu’à de la nourriture commerciale pour chat. Pour ceux allant à l’extérieur et qui sont contaminés, les œufs deviennent infectieux après seulement 3 ou 4 jours dans la litière. Ainsi, en ramassant les selles et urines tous les jours en portant des gants de caoutchouc et en jetant les excréments dans la poubelle, les risques d’infection sont faibles. Le bac de litière doit être nettoyé régulièrement avec de l’eau bouillante qu’on laisse refroidir 10 minutes. Les litières agglomérantes ont des propriétés asséchantes et possèdent donc des conditions peu propices à l’éclosion des œufs. Lavez les gants de caoutchouc avec du savon à mains après chaque utilisation.

Quand bébé arrive

Préparez l’arrivée du bébé en faisant d’abord sentir des vêtements que votre bébé a portés à l’hôpital (bonnet de naissance par exemple) à votre chat. Puis, dans un environnement calme, présentez-lui le poupon. Bloquez l’accès à la chambre du bébé avant son arrivée afin que votre chat ne prenne pas l’habitude d’aller se coucher dans sa couchette. Pratiquez ces méthodes d’hygiène simples et profitez de votre grossesse avec votre chat!

Article rédigé par Dre Marie-Chantale Perron, m.v.